Questions Fréquentes

Détecteurs – Questions générales :

Détecteurs – Questions générales :

Q) Quelle est la hauteur de montage recommandée pour un détecteur extérieur ?

R) La hauteur de montage optimale est de 3 mètres.

Q) Les détecteurs enregistrent-ils le passage des véhicules ?

R) Pas toujours. Cela dépend de la température du véhicule par rapport à la température ambiante.

Q) Comment faire pour que les petits animaux ne soient pas détectés ?

R) Utilisez l'option de masquage et de montage avec faisceau plat.

Q) Proposez-vous des détecteurs extérieurs qui ignorent les animaux ?

R) Oui, lorsqu'ils sont montés à 1,5 mètre avec la section inférieure de la lentille masquée, de manière à former un rayonnement de faisceau plat. Cela fonctionne aussi avec le module de la lentille incliné vers le haut.

Q) Quelle est la différence entre des détecteurs à technologie PIR simple, PIR double ou double technologie ?

R) La technologie PIR simple se déclenche avec une seule détection dans le rayonnement du faisceau ; la technologie PIR double se déclenche lorsque quelque chose est détecté par les deux séries de faisceaux ; la double technologie Dual Tech a besoin non seulement que les deux capteurs PIR se déclenchent mais aussi le capteur micro-ondes.

Q) Quels sont les avantages du capteur micro-ondes pour le détecteur ?

R) Pour se déclencher, le capteur micro-ondes a besoin de voir un objet physique se déplacer, là où le capteur PIR perçoit une source de chaleur en mouvement.

Q) Quels sont les modèles de détecteurs conformes à la norme BS8418 ?

R) Tous les détecteurs de la gamme D-TECT sont conformes à la norme BS4818.

Q) Pourquoi la portée est-elle courte ?

R) L'angle du module du détecteur est incorrect, la portée ou le compte d'impulsions n'est pas bien programmé, un nouvel alignement est nécessaire car le terrain est en pente, la structure n'est pas montée parfaitement à la verticale, l'individu se déplace en direction du détecteur au lieu de croiser les faisceaux.

Q) Quel est le courant de commutation maximum des détecteurs ?

R) 25 mA aux sorties A et S, 50 mA au niveau des contacts de relais.

Q) Le détecteur extérieur a donc une portée complète lorsqu'il n'a pas de couvercle et une portée courte lorsque le couvercle est installé ?

R) Le couvercle réduit effectivement la portée de détection. Faites toujours le test de marche avec le couvercle installé. Vérifiez les paramètres de portée au niveau du détecteur, ainsi que la position du module.

Q) La couverture est de seulement 1 mètre environ ?

R) Vérifiez que la lentille de Fresnel est installée.

Q) Avec combien de détecteurs un récepteur peut-il fonctionner ?

R) Le récepteur RFX fonctionne avec 3 détecteurs. Le récepteur D-TECT X fonctionne avec 4 détecteurs mais il peut aller jusqu'à 16 détecteurs en ajoutant 3 modules d'extension 4 canaux.

Q) La lentille de mon détecteur s'est détachée – dans quel sens dois-je la remonter ?

R) Les sections verticales se trouvent en bas de la lentille.

Détecteurs câblés :

Q) Quel type de câble puis-je utiliser ?

R) Les détecteurs doivent être raccordés à l'aide d'un câble d'alarme multiconducteur.

Q) Comment faut-il faire pour que le détecteur D-TECT câblé passe en mode test de marche ?

R) Appuyez sur le bouton de programmation une fois puis relâchez-le. La LED bleue clignote pour indiquer le réglage existant de la portée. Cela active la LED de détection et la sortie pour pouvoir déclencher le testeur de marche.

Q) Puis-je monter en chaîne des détecteurs ?

R) Oui, cela peut fonctionner mais cela implique généralement qu'il n'y aura pas d'indication individuelle quant au détecteur qui a été déclenché.

Q) Quelle est la différence entre le D-TECT 2 et le D-TECT 3 ?

R) Tous deux sont des détecteurs PIR à quatre éléments. Le D-TECT 3 dispose en plus d'un détecteur micro-ondes.

Q) Les détecteurs ne s'activent pas systématiquement au passage de voitures ?

R) Voir réponse plus haut.


 

Détecteurs sans fil :

Q) Quelle est la distance de transmission maximale du RFX/D-Tect X ?

R) La transmission en visibilité directe est au maximum de 150 mètres pour le RFX et 500 mètres pour le D-TECT X.

Q) Doit-il se trouver dans la ligne de visée ?

R) Non, mais tout obstacle pourra réduire la portée de transmission, en fonction du matériau dont il est constitué. Réalisez toujours un test de transmission en visibilité directe.

Q) Combien de temps les piles durent-elles ?

R) En moyenne, les piles du RFX durent 2 ans, celles du D-TECT X 1 an et celles du D-TECT X MKIII 2 ans.

Q) Comment puis-je vérifier le niveau de charge des piles ?

R) Utilisez un voltmètre.

Q) Comment puis-je savoir si un détecteur est relié au canal du récepteur ?

R) Sur le D-TECT X, les LED de canal clignotent en alternance lorsque le dispositif est mémorisé. Sur le RFX, on peut entendre un signal sonore 2 tons.

Q) Le récepteur doit-il se trouver à l'extérieur ?

R) Pas forcément, mais la présence de murs réduit la portée de transmission.

Q) Existe-t-il une extension pour l'antenne ou une manière de stimuler le signal RF ?

R) Non.

Systèmes de contrôle d'éclairage :

Q) Combien de dispositifs Dygizone puis-je avoir sur un système ?

R) Au maximum 4 – 1 maître et 3 esclaves. Il faut aussi tenir compte de la capacité d'alimentation de 12 volts et de la longueur de câble.

Q) Quels composants me faut-il au minimum pour qu'un système DygiZone fonctionne ?

R) Une unité d'extension 4 zones, un clavier DygiZone et des détecteurs GJD.

Q) Combien de détecteurs puis-je avoir dans chaque zone ?

R) Il n'y a pas de limite spécifique. Il y a 3 entrées pour chaque zone mais les détecteurs peuvent être mis en parallèle.

Q) De quel type de câblage ai-je besoin pour les détecteurs et le clavier DygiZone ?

R) Il est recommandé d'utiliser un câble d'alarme à 8 conducteurs.

Q) Puis-je régler le volume et Ia luminosité sur le panneau du DygiZone ?

R) Oui, il est possible de régler ces deux paramètres.

Q) Quels sont les détecteurs qui fonctionnent avec les systèmes de contrôle d'éclairage ?

R) Les détecteurs équipés de sorties A et S, à savoir Opal, Mini Opal, Elite, D-TECT 2, D-TECT 3, D-TECT 40, D-TECT 50, la gamme RFX et toute la gamme D-TECT X.

Q) Comment faut-il faire pour qu'un Dygizone passe en mode test de marche ?

R) Sur le clavier maître, maintenez enfoncé le bouton de zone correspondant à la zone à tester jusqu'à ce que l'écran technique apparaisse. Continuez d'appuyer sur le bouton rouge jusqu'à ce que le symbole de la main apparaisse. Ensuite, appuyez sur la flèche orientée vers le haut. Le test de marche sera annulé au bout de 5 minutes.

Q) Comment faut-il faire pour qu'un Solitaire passe en mode test de marche ?

A) Sur le clavier maître, sélectionnez la LED verte uniquement pour la zone à tester puis maintenez ce bouton de zone enfoncé pendant 8 secondes, jusqu'à entendre un bip. Ensuite, relâchez-le. Pour annuler le test de marche, appuyez sur le bouton de zone jusqu'à ce que toutes les LED soient éteintes.

Q) Quelle est la différence entre les connexions sur un ancien Emerald 3000 et sur l'Emerald MK3 ?

R) Sur l'ancien Emerald 3000, les entrées A étaient combinées pour une zone et les entrées S étaient distinctes. Sur le nouveau Emerald MK3, les entrées A sont distinctes et les entrées S sont combinées pour une zone.

Q) Les contrôleurs Solitaire et DygiZone peuvent-ils se trouver sur le même système ?

R) Non, ils ne peuvent pas être associés.

Q) Quelle est la charge d'éclairage maximum que les détecteurs peuvent commuter ?

R) Chaque zone peut commuter jusqu'à 1 500 watts de charge résistive et jusqu'à 1 000 watts d'éclairage à ballast, avec des suppresseurs installés.

Q) Mes lampes s'activent pendant la journée

R) Vérifiez que la zone et/ou le détecteur ne sont pas programmés sur 24 h. Les éventuels défauts à vérifier sur les câbles sont des courts-circuits entre « - » et S, mais aussi entre A et S.

 

Q) 
Mes lampes ne s'activent pas pendant la nuit

R) Vérifiez que le niveau en lux défini dans les réglages n'est pas trop faible pour l'éclairage ambiant et que le câble S est intact et raccordé à la bonne entrée S.

Q) Mon Dygizone ne veut pas passer en mode programmation

R) Cela se produit si le DygiZone n'affiche pas le symbole « M ». Arrêtez le système, retirez la pile, attendez 30 secondes et redémarrez le système.

Q) Les nouveaux détecteurs Opal sont-ils compatibles avec les anciens modèles Opal ?

R) Oui, tous deux sont équipés de sorties A et S, même si elles peuvent être dans un ordre différent.

Q) Des dispositifs Active Beams peuvent-ils être connectés à un contrôleur d'éclairage ?

R) C'est possible mais il faut alors une cellule photoélectrique supplémentaire avec un contact libre de potentiel pour contrôler la fonction jour / nuit. Le Multiswitch de GJD peut assurer cette fonction.

Q) Pourquoi mon clavier DygiZone ne répond-il plus lorsqu'il affiche une clé ?

R) Le clavier est verrouillé. Appuyez simultanément sur les boutons de la zone 1 et de la zone 4 et maintenez-les enfoncés jusqu'à entendre un bip, qui signale le déverrouillage.

Composeurs automatiques :

Q) Quels réseaux peut-on utiliser sur les composeurs GSM ?

R) Le GJD710 fonctionne actuellement sur tous les grands réseaux, à l'exception de 3 Mobile.

Q) Combien de numéros peut-on composer sur chaque composeur ?

R) 9.

Q) Le GSM a-t-il une alerte pour crédit SIM faible ?

R) Le GJD710 peut transmettre des messages textuels si le fournisseur de réseau envoie des messages textuels concernant un crédit faible.

Q) Comment puis-je connecter le composeur à une ligne téléphonique s'il n'y a pas de prise téléphonique ?

R) Utilisez les câbles rouge et vert sur la ligne téléphonique fournie avec le composeur.

Q) Mon HYL004/005 ne s'allume pas

R) Vérifiez qu'un message a été enregistré, un numéro de téléphone programmé et qu'il n'y a pas d'alarme active.

Q) Mon HYL004/005 ne se déclenche pas

R) Vérifiez que le composeur est allumé et que le dispositif qui le déclenche a une liaison négative à la masse.

Q) Mon HYL004/005 ne passe pas en mode programmation

R) Vérifiez qu'il est éteint et que le commutateur dans le compartiment des piles est placé sur « normal ».

Q) Mon HYL004/005 affiche plusieurs symboles à l'écran.

R) Vérifiez que le film protecteur de l'écran LCD a bien été retiré.

Q) Mon HYL004/005 affiche un symbole indiquant qu'il n'y a pas de réponse.

R) L'appel a échoué. Vérifiez le numéro de téléphone programmé et assurez-vous que l'attribution de numéro n'a pas été désélectionnée.

Q) Comment peut-on connecter un composeur à un panneau de contrôle anti-incendie/anti-intrusion ou à un système de chauffage ?

R) S'il y a une sortie négative, il est possible de la raccorder directement à l'entrée du composeur, à condition qu'il y ait une connexion négative entre le composeur et le dispositif de déclenchement. Sinon, il est possible de raccorder un relais normalement ouvert entre le négatif du composeur et l'entrée du composeur.

Q) Comment peut-on désactiver le commutateur anti-sabotage sur le composeur GD30.2 GSM ?

R) 1111 « Disarm » « Escape ».

Q) Mon HYL004 ne me permet pas de le programmer – il affiche seulement « OFF » à l'écran en grandes lettres. Lorsque j'appuie sur Enter, il change pour indiquer « ON ».

A) Vérifiez que le commutateur qui se trouve dans le compartiment des piles est en position « normal ».

Questions diverses :

Q) Combien de haut-parleurs peut-on avoir sur un Multispeech 4 ?

R)  Au maximum 2 mais la résistance totale doit toujours être de 8 ohms. Plus il y a de haut-parleurs installés, plus le volume est faible.

Q) Les répétiteurs doivent-ils apprendre les codes des détecteurs ?

R) Non, ils reconnaissent les codes automatiquement.

Q) Le détecteur ne se mémorise pas sur le récepteur

R) Vérifiez qu'il n'y a pas déjà un détecteur mémorisé sur ce canal.

Q) Les faisceaux du GJD970 ne se fixent pas à 1,5 V comme indiqué dans les instructions

R) Cela peut se produire si les faisceaux ne sont pas correctement alignés ou si la surface de montage n'est pas stable.

Q) Pourquoi mon testeur de continuité ne me montre-t-il pas correctement les contacts normalement ouverts ou fermés ?

R) Tous les contacts des détecteurs sont équipés d'une résistance en série, qui empêche les testeurs de continuité de fonctionner correctement. Il vaut mieux mesurer la résistance en ohms.

Composeur GSM :

Q) Quelle est la taille de la carte SIM utilisée ?

R) La carte SIM est de type standard (et NON micro ou nano).

Q) Quelle est la durée du message enregistré ?

R) Un temps mort de 3 secondes puis un message enregistré de 10 secondes, qui peut être raccourci (au moment de l'enregistrement) en appuyant sur la touche ENTER. Au total, 13 secondes répétées 3 fois lors de la composition, sauf si le destinataire annule en appuyant sur la touche * ou # du clavier de son téléphone.  Si l'appel n'est pas accepté ou annulé, le composeur appelle ensuite le numéro suivant de la liste et commence à répéter le message.

Q) Sur quels réseaux fonctionnent-ils ?

R) Tous, à l'exception du réseau 3 Mobile.

Q) Peut-on utiliser un message textuel ?

R) Oui, vous pouvez utiliser un message vocal et/ou un SMS.

Q) Peut-on utiliser un téléphone prépayé et des cartes SIM à abonnement ?

R) Oui, vous pouvez utiliser ces deux moyens.

Q) Que se passe-t-il lorsque le crédit s'épuise ?

R) Vous devrez recharger la carte SIM. Si le réseau envoie une alerte pour crédit faible, celle-ci peut être transmise au premier numéro, à condition que l'option de renvoi automatique d'appels soit activée (le renvoi automatique d'appels est activé par défaut)

Q) Comment peut-on garder la carte SIM en activité, pour éviter qu'elle se désactive ?

R) Déclenchez l'appareil manuellement chaque mois ou configurez un appel/message d'essai.  Veuillez noter que certains prestataires de services demandent un contact vocal plutôt que des données pour maintenir une carte SIM activée.

Q) Combien de numéros peuvent être composés ?

R) Le composeur peut appeler jusqu'à 9 numéros différents.

Q) Peut-on rallonger l'antenne ?

R) Oui mais dans ce cas, il faut se procurer les équipements nécessaires auprès de tiers. Le connecteur est un connecteur SMA.

Q) Y a-t-il une pile de secours ?

R) Oui. 9 V (PP3). Environ 2 heures de secours (dans l'hypothèse où le composeur ne s'active pas).

Q) À quels panneaux d'alarme le composeur peut-il se connecter ?

R) La plupart des panneaux d'alarme. Pour se déclencher, le composeur a besoin que le ou les dispositifs de déclenchement soient court-circuités à la masse (0 V).

Q) A-t-il aussi une entrée RTPC ?

R) Non, seulement GSM. L'entrée RTPC est prévue sur le modèle HYL004.

Q) Combien de fois appelle-t-il un numéro ?

R) Une fois. Si vous voulez que le même numéro soit appelé plusieurs fois, vous devez le saisir plusieurs fois.

Q) Combien de messages textuels envoie-t-il avant de passer au numéro suivant ?

R) Il envoie un message textuel par numéro (répété jusqu'à 3 fois). Vous pouvez spécifier quels numéros peuvent recevoir des SMS et/ou des messages vocaux.

Q) Combien de fois utilisera-t-il toute la liste de numéros pour obtenir une réponse avant d'arrêter de composer ?

R) Une seule fois.

Q) De quel type d'alimentation a-t-il besoin ?

R) 12 VCC. L'idéal est de l'alimenter depuis le système d'alarme.  L'alimentation doit être régulée à 12 V.

Q) Faut-il un ordinateur portable pour le programmer ?

R) Non, toute la programmation s'effectue sur l'appareil via le clavier.